-
11 Jul 2020
دخول المساعدات لسوريا.. انتهاء المهلة الأممية ومخاوف من تداعيات كارثية على السوريين
11 Jul 2020
التحقيق ما يزال مستمرا.. ألمانيا: الجاسوس المصري لم يطلع على معلومات حساسة
11 Jul 2020
من يقف وراء تفجير نطنز.. صحيفة أميركية تكشف التفاصيل
11 Jul 2020
أرقام قياسية بالعراق ومحنة أميركا تتفاقم.. الصحة العالمية تشيد بـ 4 دول وتستبعد اختفاء كورونا
11 Jul 2020
الجزيرة نت تصحبه في جولة بالقدس.. ستيني يجوب فلسطين مستكشفا
10 Jul 2020
المحتجون اقتحموا البرلمان.. الشرطة المالية تفرق مظاهرات بالعاصمة باماكو تطالب بتنحي الرئيس
10 Jul 2020
مع إعلان "الوفاق" الجاهزية لاستعادة سرت.. تحركات دولية من أجل الحل السلمي بليبيا
10 Jul 2020
بعد تحويل آيا صوفيا إلى مسجد.. أردوغان: لن أقبل بالتدخل الخارجي بالشأن التركي
10 Jul 2020
غضب على منصات التواصل.. جلسات تصوير لعارضات أزياء عالميات بالعلا التابعة للمدينة المنورة
10 Jul 2020
مواطنون يواجهون خطر الموت.. الأمم المتحدة: الوضع في لبنان يخرج بسرعة عن السيطرة
10 Jul 2020
يحتاج 5 نقاط من 3 مباريات.. ريال مدريد يهزم ألافيس ويقترب من التتويج بلقب الليغا
10 Jul 2020
وسط ترحيب شعبي وغضب غربي.. آيا صوفيا تفتح أبوابها للمصلين
10 Jul 2020
المحكمة الخاصة بلبنان تحدد موعدا للحكم في اغتيال الحريري
10 Jul 2020
محمد سلطان وحازم الببلاوي وصندوق النقد.. تقاطع المصالح والمحاكم بين واشنطن والقاهرة
10 Jul 2020
بعد تحقيق الجزيرة.. فيسبوك يحذف صفحات فرق موسيقية للعنصريين البيض
10 Jul 2020
بعد أن تغيرت حياتهم.. كيف يتعايش المصريون مع التداعيات الاقتصادية لكورونا؟
10 Jul 2020
اليمن.. الحكومة ترفض إقامة مشروع استثماري في محمية شرمة
10 Jul 2020
التعاقد مع زيدان ورونالدو.. خطة طموحة لرجل أعمال فرنسي تونسي يسعى لشراء نادي مارسيليا
10 Jul 2020
تقرير لمعهد أميركي مرموق: دبي أصبحت أحد أكبر المراكز العالمية للأموال القذرة
10 Jul 2020
فلسطين.. شهيد في سلفيت ومظاهرات ضد الضم
10 Jul 2020
الإنتاج التلفزيوني في الجزائر.. تألق عالمي وفقر محلي
10 Jul 2020
سخروا من قطر ثم قلّدوها.. الأبقار وصلت للإمارات
10 Jul 2020
كاتب بريطاني: تقارب بن زايد مع إسرائيل مصيره الفشل
10 Jul 2020
إثيوبيا تعلن اعتقال المشتبه بهما في قتل المغني هونديسا
10 Jul 2020
دراسة ألمانية مرعبة: فيروس كورونا يصيب خلايا القلب ويتكاثر فيها
10 Jul 2020
إسطنبول.. مئات الأتراك يحتفلون بتحويل آيا صوفيا إلى مسجد
10 Jul 2020
احذر الفخ بعد تخفيف الحظر .. عروض السفر الرخيصة طريقك للإصابة بكورونا
10 Jul 2020
الإمارات.. وسم يحمل غضبا خليجيا وعربيا بعد عرقلة اتفاق ينهي حصار قطر
10 Jul 2020
النمو المتسارع في العلاقات بين دول خليجية وإسرائيل.. كيف تنظر له واشنطن؟
29 May 2020
أصبحت جامعا بقرار قضائي.. تحولات الثقافة والسياسة في درة العمارة العريقة "آيا صوفيا"
10 Jul 2020
سفينة سعودية محملة بمدرعات وعربات عسكرية.. محافظ سقطرى: حلفاء الإمارات ينشرون المليشيات والسلاح في الأرخبيل
10 Jul 2020
تحقيق لميديا بارت: نازيون جدد ينشطون داخل الجيش الفرنسي
10 Jul 2020
أنثى حمار في كندا تتحوّل إلى نجمة ووسيلة لجمع الأموال
10 Jul 2020
مناورات عسكرية مصرية على الحدود الليبية.. ما الرسالة التي تبعثها القاهرة؟
10 Jul 2020
الكويت.. اعتقال نجل رئيس الوزراء السابق وشريكه في ملف "الصندوق الماليزي"
10 Jul 2020
مرة أخرى.. فيسبوك يتسبب في تعطيل العديد من التطبيقات على أجهزة آبل
10 Jul 2020
إخوان مصر تصف حكما قضائيا ضد مرشدها بـ "الانتقامي"
10 Jul 2020
منظمات يهودية أميركية وفرنسا ترفض خطة الضم الإسرائيلية
10 Jul 2020
دراسة فرنسية: يمكن للحصان التعرف على الإنسان من وجهه
10 Jul 2020
الزمالك نادي القرن الحقيقي بوزارة التموين المصرية.. وجماهير الاهلي ترد بطريقتها
10 Jul 2020
الجزيرة نت تزور أحد المخيمات.. ملايين النازحين السوريين في خطر بعد الفيتو الروسي الصيني بشأن المساعدات
10 Jul 2020
نصائح مضيفات الطيران.. 8 أشياء تجنبي ارتداءها عند السفر بالطائرة
10 Jul 2020
مبادرة من داخل سجون مصر: تجميد الصراعات السياسية لمواجهة الوباء
10 Jul 2020
ربع قرن على مذبحة سربرنيتسا.. الأدب والتاريخ وإنكار الإبادة في سيرة "طريق الموت"
10 Jul 2020
لافروف يحذّر من اندلاع مواجهة نووية عالمية
10 Jul 2020
وزير الخارجية التركي: قريبون جدا من اتفاق للتجارة الحرة مع بريطانيا
10 Jul 2020
الأمين العام للأمم المتحدة: خذلنا شعب سربرنيتسا قبل ربع قرن
  Eugenio Raúl Zaffaroni
 6/28/2020
 257
 
Lecture Zen
  8902
 
L’héritage culturel négatif de l’humanité
 
 

...en raison de notre narcissisme, nous regardons également toujours les merveilles humaines, nous en faisons un patrimoine culturel, mais nous accordons beaucoup moins d’attention aux crimes de l’humanité, c’est-à-dire au patrimoine culturel négatif de notre espèce.


 

Photo

A nous les êtres humains, ils nous restent des pulsions, pas d’instincts. Freud avait raison sur ce point. Certains biologistes ont observé que nous sommes nés dans un état fœtal et durant nos premiers mois, nous continuons à grandir à un rythme fœtal, ce qui nous permet de développer la culture, c’est-à-dire que nous avons un stade de fœtus social. La culture est ce qui a permis les merveilles de l’humanité.

Notre narcissisme nous a fait croire que nous étions le centre de l’univers, et nous nous sommes sentis blessés quand quelqu’un a nous révélé que nous tournions autour du soleil et non l’inverse. Quand un autre a montré que nous avions des ancêtres anthropoïdes et, bien plus quand un autre nous a expliqué que nous avions un inconscient.

Pour cette raison, en raison de notre narcissisme, nous regardons également toujours les merveilles humaines, nous en faisons un patrimoine culturel, mais nous accordons beaucoup moins d’attention aux crimes de l’humanité, c’est-à-dire au patrimoine culturel négatif de notre espèce.

Et les merveilles de l’humanité font que la technologie progresse, et avec elle aussi les possibilités de destruction, de crimes plus atroces que les précédents, ce qui humainement nous impose le devoir d’essayer de les anticiper et de les éviter, ce qui n’est pas facile, car ce n’est pas vrai que l’histoire se répète, parce qu’elle ne se répète jamais, mais elle se continue.

Afin d’essayer d’entrevoir l’avenir de manière préventive, nous ne pouvons que recueillir l’expérience du passé, en essayant de plonger dans le patrimoine négatif de l’humanité, pour mener à bien la tâche très difficile de discerner les signes qui peuvent être constants et de les séparer des signes circonstanciels.

Cette tâche indispensable, à la fois sur le plan pratique et sur le plan éthique, nécessite d’accorder une attention particulière aux épisodes les plus atroces du patrimoine culturel négatif et, en particulier, à ceux qui ont la plus grande richesse d’horreur et de signes reconnaissables.

Malheureusement, de nombreux génocides et massacres appartiennent à cet héritage culturel négatif, chacun avec une douleur qui est propre unique et unique aux victimes. Mais l’horreur, l’énormité, l’atrocité, celles-ci relèvent de l’humanité, pas seulement parce que les victimes étaient des êtres humains comme nous, mais - fondamentalement - parce que les agresseurs l’étaient aussi.

Il est essentiel de concentrer l’attention sur le nazisme et ses crimes pour quiconque a l’intention de regarder l’avenir à des fins préventives, en raison de l’énorme richesse de données importantes dont il dispose.

Bien sûr, chaque atrocité est différente, si seulement elles se ressemblaient toujours, il serait facile de les empêcher. Il est évident qu’à l’avenir, on ne viendra pas s’annoncer avec des chemises brunes ou quoi que ce soit qui puisse être comparé à ce passé.

Mais le nazisme offre trop de signes sur lesquels il est nécessaire enquêter pour voir s’ils ne sont pas constants, car il a synthétisé des aberrations qui, dans les précédents crimes de l’humanité, semblaient isolées.

Une visite du patrimoine culturel négatif de l’humanité permet de vérifier que la criminalité nazie a synthétisé tout ce que d’autres avaient inventé, n’avait rien du tout de créatif : le racisme et le réductionnisme biologique étaient le paradigme dominant en son temps ; l’antisémitisme était européen et les anti-dreyfusiens l’avaient ravivé ; la persécution des gitans et des gays se perd dans la nuit de temps ; la loi du plus fort était Spencerian [Herbert Spencer] ; le travail d’esclave était typique du colonialisme ; la haine nationaliste confondue avec un racisme supérieur était dans le livre de chevet du Kaiser ; l’extermination avait été tentée par beaucoup et les Allemands eux-mêmes avec les Hereros [Le Massacre des Héréros et des Namas] ; La technologie d’extermination moderne a été fournie par l’industrie.

L’originalité des nazis n’était nullement leur créativité mais, d’une part, leur brutalité incommensurable, le manque total de limites et de scrupules avec lesquels ils mettaient tout cela en pratique, et avec une inexorable perversité sans précédent, au point d’appliquer la rationalité fonctionnelle moderne maximale dans la fabrication des cadavres, c’est-à-dire que l’originalité était de présenter ensemble toutes les caractéristiques que les autres crimes offrent séparément.

D’un autre côté, il y a quelque chose d’original chez les nazis et qui est peu remarqué, mais ceux d’entre nous qui se consacrent aux questions juridiques ne peuvent l’ignorer : c’est l’extrême neutralisation des valeurs et des rationalisations.

Il y a eu beaucoup d’autres crimes horribles, mais aucun n’a été tenté de rationaliser avec autant de finesse et d’élaboration, en particulier par les juristes. Quiconque jette un œil à ces horribles rationalisations ne peut rien de moins qu’être à jamais attentif à toute élaboration dont il soupçonne qu’elle cache quelque chose, surtout lorsqu’il a une forte intuition que ce quelque chose peut être sinistre.

Cette destructivité indicible était typique d’une époque, il est vrai, mais c’était le travail d’êtres humains comme nous et le déni du Sonderweg, du chemin spécial et donc irremplaçable, n’en vaut pas la peine. Ce racisme inversé ne fait que neutraliser la riche source d’expérience culturelle négative que l’aberration avait. Rien ne se répétera, bien sûr, mais rien ne vaccine non plus l’humanité contre de nouvelles horreurs et, en l’absence de vaccin, il faut au moins se plonger dans le passé pour tenter de détecter les premiers symptômes.

La référence à la plus grande atrocité et à son incroyable effort de rationalisation ou de neutralisation des valeurs est absolument inévitable, du moins pour ceux qui renoncent à leur narcissisme anthropologique et aspirent à contribuer à la prévention des horreurs futures.

Il ne s’agit pas de comparer quoi que ce soit du présent avec cette atrocité, mais de la regarder comme une horreur du passé, mais non par vocation masochiste, mais pour essayer de découvrir quelles graines de crime peuvent se trouver dans le présent pour l’avenir. Heureusement, ces graines germent rarement complètement, mais nous ne savons jamais quand elles trouveront un terrain fertile.

Aujourd’hui, il existe de nombreuses menaces pour l’humanité, depuis la destruction socio-environnementale à la production de virus en série, depuis les manipulations génétiques aux produits d’ingénierie artificielle, depuis l’extrême financiarisation de l’économie à la destruction des principes démocratiques les plus élémentaires, et dans beaucoup d’entre elles, sont impliquées des graines semblables à celles du passé.

Examiner l’héritage culturel négatif de l’humanité à cette heure, et à travers lui l’expérience terrifiante du nazisme, est absolument inévitable, en tant que source inépuisable d’avertissements pour l’avenir.

Comme tout génocide, la douleur est absolument et indéniablement l’héritage exclusif des victimes, mais l’atrocité avec toutes ses caractéristiques, vient de toute l’humanité, fondamentalement, ne l’oublions pas, car cela a été fait par des êtres humains comme nous, qui n’étaient même pas les assassins colonisateurs qui ont tué d’autres êtres humains plus riches en mélanine et qui vivaient dans des endroits éloignés et inconnus, parlaient une autre langue et avaient d’autres coutumes, mais ils l’ont fait avec leurs voisins avec lesquels peu de temps avant ils conversaient.

 

Par : Eugenio Raúl Zaffaroni

Commentaires - تعليقات

أي تعليق مسيء خارجا عن حدود الأخلاق ولا علاقة له بالمقال سيتم حذفه.
Tout commentaire injurieux et sans rapport avec l'article sera supprimé.

Pas de commentaires - لا توجد تعليقات